J’ai plutot l’habitude de venir pour les petits déjeuners qui sont exceptionnels (mon n°1) mais cette fois ci laissons place aux douceurs de l’après midi. Depuis quelques années les palaces se livrent à un véritable mercato des chefs pâtissiers plus talentueux les uns que les autres. En ce moment c’est le chef Michael Bartocetti qui officie… et ce n’est pas mon palais qui va s’en plaindre!!

Nous voici donc arrivés sur les coups de 15h au Georges V situé au 31 Avenue Georges V, 75008 Paris. Rien que l’entrée remplie de compositions florales toutes plus magnifiques les unes que les autres vous laissent pantois.

Nous nous dirigeons vers la galerie prête à nous accueillir avec ses merveilleux sofas et ses grandes tables bien dressées et ayant des nappes!!

Je décide de prendre un tiramisu et un chocolat chaud et mon partner in crime, un thé earl grey et une crème brûlée.

Je le dis et je le répète, c’est ici le meilleur chocolat chaud de Paris… que dis-je… du monde!!! Un truc… mais vous n’avez pas idée… ca te coule le long de la gorge comme du nectar… chaque gorgée te donne des frissons… Bon ma mère lit ce blog… je n’irai pas plus loin dans les comparaisons mais vous m’avez compris… C’est comme avaler de la ganache onctueuse et puissante à la fois. Auatant vous dire qu’une fois que vous aurez fini la chocolatière entière (et sans le couper au lait!!) vous aurez bouffé pour 8 jours… Ce merveilleux chocolat chaud est servi avec des billes croquantes au chocolat et une chantilly à la vanille (de Tahiti je suis sûre mais j’ai oublié de demander) … même topo pour la chantilly… t’as jamais goûté ça de ta vie! Bon ce chocolat coute un petit bras mais ça vaut le coup!

Le tiramisu était à tomber!! D’une fraîcheur absolue et la mousse légèèèère comme un nuage. Et servi dans de la porcelaine J.L Coquet… ce n’était pas pour me déplaire!! #limogesforever

Ce tiramisu est composé dans le fond d’un biscuit imbibé de café (la je dois reconnaître qu’il pataugeait un peu trop dans le café à mon goût), par dessus est posé un disque de caramel excellent (je pense qu’il était censé être onctueux mais il devait être un peu froid du coup un chouilla trop élastique) le tout recouvert d’une mousse mascarpone nuagesque, dont les interstices étés comblés par des petits points de praliné au café un peu salé, divin!! Le tout surplombé d’une feuille de caramel fin au chocolat. C’était si bon!! Je pense que je me lancerai dans une reproduction un de ces jours.

De l’autre côté nous avons donc la crème brûlée excellente et pleine de grains de vanille. En plus en format XXL de quoi ravir les excités de vanille. C’est un dessert simple mais souvent raté… pas ici!

Une fois mon estomac repu je peux me diriger vers les toilettes de palace!! Oui je vous en ai déjà parlé des toilettes de ces endroits là… toujours des merveilles!!

Bon je reconnais que cette fois ci, les toilettes feminines n’étaient pas la clou du spectacle…

Les hommes ont été plus gâtés sur ce coup là!

Comme toujours le service est irréprochable et aux petits soins.

Cette parenthèse pour le goûter était une était une petite merveille. Ce palace est pour moi l’un des plus grands à tous les niveaux!

Servez moi un dry chocolat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *